Châtiment – Laurent Craste

22 NOVEMBRE AU 19 DÉCEMBRE 2019

Pour sa première exposition solo à Québec, le sculpteur céramiste Laurent Craste propose des œuvres récentes issues de ses recherches sur le statut sociopolitique des objets d’art de collection. Dans Châtiment, il soumet des archétypes de la céramique classique occidentale, communément associée aux élites économiques et politiques, à de nouvelles interventions physiques ou iconographiques. Ainsi, les précieux vases de porcelaine sont présentés tantôt en victimes étranges et surréalistes d’émeutes mystérieuses, ou encore en supports solennels d’images inquiétantes, de scènes de soulèvements populaires ou d’instrument de châtiment. De même, on retrouve dans ses œuvres le style tragicomique si singulier de l’artiste

Lire la suite »

La recherche de Laurent Craste est centrée sur l’exploration conceptuelle des multiples strates de signification des objets décoratifs. Puisant à même le répertoire des modèles originaux des grandes manufactures européennes de porcelaine des XVIIIe et XIXe siècles, l’artiste soumet ces objets à une pratique de déconstruction et d’altération violente de leurs structures formelles à travers des actes de vandalisme ou procède à un détournement subversif des motifs décoratifs traditionnels. C’est donc au statut de l’objet d’art considéré comme objet de luxe de même qu’à la position des arts décoratifs comme art de classe que les œuvres de Laurent Craste réfèrent, Interrogeant les valeurs historiques, sociales, politiques et esthétiques de l’objet décoratif, son travail révèle également un rapport personnel à l’objet aussi intense qu’ambigu.

D’origine française, Laurent Craste vit et travaille à Montréal depuis plus de 25 ans. Céramiste de formation, il est titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Il a participé à plus de 60 expositions collectives au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie et a également présenté une douzaine d’expositions personnelles notamment au Musée des beaux-arts de Montréal, à la Tom Thomson Art Gallery (ON), à l’Art Gallery of Burlington (ON), au Peter’s Project (NM, É.-U.), au Museum of Moving Image (NY, É.-U.) de même qu’à la Cité de la mode et du design (Paris, FR). Au cours de ses 20 ans de carrière, il a reçu de nombreux prix et distinctions dont le Prix Jean-Marie Gauvreau (2016) et le Prix Winifred Shantz (2002). Ses œuvres font partie des collections du Musée des beaux-arts de Montréal, d’Affaires mondiales Canada, de la Tom Thomson Art Gallery, de l’Art Gallery of Burlington, du Musée Bertrand ainsi que de plusieurs collections privées et d’entreprises dont Loto-Québec, le Cirque du Soleil, Claridge et la collection Majudia.

Réduire »

On en parle dans les médias:
Le Soleil : Josianne Desloges – Laurent Craste, le bourreau des potiches + Les mystères domestiques de Daniel Barrow
L’Aérospatial – CKRL 89,1 : Myriam Le Lan – Entrevue Laurent Craste – Châtiment à la Galerie 3
À l’est de vos empires – CHYZ 94,3 :  Florence Gariépy – Daniel Barrow et Laurent Craste à la Galerie 3