Collectionner l'art en couple

17 JANVIER AU 16 FÉVRIER 2020

Collectionner l’art en couple ; un sujet pour lequel on ne dispose que de très peu ou pas d’information. Est-ce une pratique répandue ? Quels en sont les enjeux ? Comment choisir lorsqu’on est deux ? Nous avons tenté, bien modestement, d’aborder le sujet.

Pour cette exposition, nous avons envoyé une proposition à six couples qui fréquentent la Galerie 3. Nous avons choisi des personnes avec des réalités différentes. De fait, notre groupe reflète une grande variété d’âges, de lieux de résidence, de revenus, d’emplois, de scolarité, de personnalités, etc. Déjà, cet exercice nous a permis de confirmer notre intuition et d’ébranler certains stéréotypes : ce n’est pas uniquement l’argent ou l’éducation qui font que l’on collectionne, mais bien un ensemble complexe de facteurs.

Comme des commissaires, nos collectionneurs et collectionneuses avaient des contraintes. Chaque personne devait choisir entre une et trois œuvres dans l’inventaire de la Galerie 3. Tout au long du processus, les participants avaient le choix de discuter ou non du projet avec leurs conjoints-conjointes. Par la suite, ils devaient répondre à des questions par quelques lignes.

Lire la suite »

 

Réduire »

On en parle dans les médias:
Ici Québec : Claudia Genel – Collectionner l’art en couple
Ici Première : Anne-Josée Cameron – Collectionner l’art en couple