Paryse Martin

Paryse Martin privilégie une pratique multidisciplinaire en associant dessin, sculpture, installation et animation. Inspiré de l’univers de la nature, de la poésie et des contes fantastiques, son travail surréaliste et baroque se livre à une logique qui n’appartient qu’aux rêves, aux contes. L’artiste s’amuse à créer des œuvres à la fois étranges et attirantes. Les thèmes de l’homme et de la bête, du quotidien et du spectaculaire, des plaisirs et de la nourriture, de l’humain et de la nature, de la réalité et de la magie, de l’utilitaire et du décoratif se côtoient par le biais d’une théâtralité excessive, sensualiste et toujours baroque.

Lire la suite »

 « Chaque fois que je me remets au travail, je m’acharne à réhabiliter ma hardiesse par le plaisir, ma fantaisie par la liberté et ma vivacité par la complexité de la création, espérant encore produire un écart avec les conventions d’une réalité trop explicite. »

Pour la réalisation pratique de ses projets, Paryse Martin se sert des techniques traditionnelles de l’art et emprunte aux disciplines de l’artisanat, à l’art populaire et aux ouvrages d’enjolivement des femmes. La valorisation de gestes simples, la mise en place de stratégies ludiques, l’établissement de protocoles variés induisent une dimension inattendue qui révèle un esprit joueur et encouragent le visiteur à vivre une expérience esthétique dense et sensuelle mettant en exergue les paradoxes de notre existence.

Née à Caribou dans le Maine (É-U) en 1959, Paryse Martin vit et travaille à Québec. Elle détient un doctorat en études et pratiques des arts de l’UQAM. Plusieurs fois boursière du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, elle a réalisé de nombreuses expositions au Québec, au Canada et à l’étranger. Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques notamment la collection permanente du Musée national des beaux-arts du Québec. Paryse Martin a également réalisé plusieurs œuvres d’art public dans le cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture.

Réduire »

 

 

Recevoir la liste de prix