Thierry Arcand-Bossé

Peintre d’expérience, Arcand-Bossé élabore une imagerie dense et fouillée, à la fois douce et abrasive, par laquelle il évoque les contradictions de notre époque. Tout en multipliant les emprunts et les référents culturels, il arrive à articuler une pratique traditionnelle de l’histoire de l’art – la peinture – avec le monde numérique dans lequel nous vivons, avec ses images dématérialisées et partagées sur les écrans.

Lire la suite »

   L’imagerie narrative pétrie d’américanité et aux accents cinématographiques par laquelle on a longtemps reconnu ses tableaux laisse peu à peu place à un trouble, à une ambiguïté des perspectives inspirées des écrans qui emplissent notre monde actuel. Ses récentes pérégrinations planétaires à l’aide des outils Google Street View et Google Earth lui ont d’abord inspiré une nouvelle idée du paysage, mais c’est dans l’univers des webcams, qui met en valeur la banalité du quotidien, qu’il a puisé pour nous faire entrer dans ces non-lieux qui nous sont devenus familiers. Ces espaces, aux points de repère brouillés et sur lesquels plane un climat de mystère, lorsque représentés par ce bel art de traditions paradoxalement lent et fastidieux qu’est la peinture, sont captivants et rappellent le pouvoir hypnotique des images.

Thierry Arcand-Bossé propose ainsi à travers la peinture un questionnement sur cette abondance et la nature des images qui nous habitent et au langage du web qui s’est naturalisé dans nos pratiques jusqu’à transformer notre regard. Peindre en passant par une appropriation des images formattées par la technologie ouvre également une réflexion sur la vanité qui l’accompagne. Thierry Arcand-Bossé positionne ainsi notre rapport à l’image en des termes d’asservissement et d’aliénation.

Thierry Arcand-Bossé est né en 1976 à Québec, où il vit et travaille. Il a obtenu un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval en 2003. Son travail a été diffusé en galerie et dans les centres d’artistes au Québec. L’artiste a également participé à différents événements dont ORANGE, L’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe (2009), la Manif d’art de Québec (2008), le Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (2007) ainsi que la Liverpool Biennial au Royaume-Uni (2008). Son travail a également été reconnu et soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec par le biais de bourses de recherche et création. Ses œuvres font partie de plusieurs collections particulières, de la Collection prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, ainsi que de la collection de Loto-Québec.

Réduire »

 

 

Recevoir la liste de prix