Dried Arrangements – Daniel Barrow

3 JUIN AU 17 JUILLET 2022

Après avoir suscité un vif intérêt lors de la foire Papier en novembre dernier, Daniel Barrow nous revient avec une nouvelle série d’œuvres en papier découpé. Réunies sous le titre Dried Arrangements, ces 14 propositions témoignent du rapport intime que l’artiste voue à cette matière. Inspirées des poupées de papier de l’ère victorienne, ses créations composent de saisissants poèmes visuels aux clichés lyriques et sentimentaux.

 

Une partie de ma méthode de travail consiste à introduire des éléments poétiques et politiques dans la figure transféminine. Je considère mes récents « Paper Doll Poems » comme des odes romantiques au corps queer, au décoratif, au miniaturisé et au mineur.

– Daniel Barrow


Ainsi, par le biais de papiers qu’il découpe, teint et assemble patiemment à la main, Barrow amalgame ses personnages merveilleux à des symboles connotés et des ornements délicats pour façonner des allégories contemporaines explorant les dynamiques normatives de genre, la vulnérabilité de l’être humain et les différentes facettes du désir. D’une finesse exceptionnelle, ce corpus révèle la sensibilité profonde de l’artiste aux réalités fondamentales de l’expérience humaine tout autant qu’il démontre avec éloquence la puissance poétique de son art. 

 

Lire la suite »


Le travail de Daniel Barrow explore la performance, l’installation, la vidéo, la sculpture, la gravure et le dessin pour présenter des récits cinématographiques. Depuis 1993, il a adapté des récits de bandes dessinées sous forme d’animations manuelles en projetant et manipulant des dessins avec des rétroprojecteurs. Les performances et installations de Barrow visent à confronter une imagerie du passé culturel et numérique avec un contenu émotionnel habituellement mélancolique pour générer des contes issus d’histoires personnelles. Son travail se développe principalement en regard de thématiques dualistes comme la beauté/la laideur, la fierté/la honte, le visible/l’invisible de même que les différentes représentations de la sexualité féminine et masculine en rapport avec les images du pouvoir triomphant.


Né à Winnipeg et vivant à Montréal, Daniel Barrow a largement exposé au Canada et à l’étranger. Il a présenté des performances au Walker Art Center (Minneapolis), au PS1 Contemporary Art Center (New York), au Musée d’Art Contemporain (Los Angeles), au Festival international du Film de Rotterdam, à l’Institut Portland lors du festival TBA de l’art contemporain et à l’Institut British Film lors du festival de film de Londres. Barrow a remporté le Prix Sobey en 2010 ainsi que le Prix Glenfiddich — artiste en résidence en 2013. Son travail fait partie des collections du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse, de la Caisse de dépôt et placement du Québec ainsi que de plusieurs collections privées au Canada

Réduire »

TOUTES LES ŒUVRES
DISPONIBLES